conseiller

Marc Massé

Représentant autonome
Conseiller en sécurité financière  
Représentant en épargne collective   *
514 282-3277 450 438-5581

Ma chronique financière

Comment établir mes objectifs de retraite?

La question n’est pas de savoir si vous aurez assez d’argent pour « vivre » à la retraite. La réponse est « oui ». La question est plutôt de savoir si vous serez en mesure de maintenir à peu près le même niveau de vie que celui que vous connaissiez au moment de votre départ à la retraite.

La nuance est importante. Tous les gens qui participent, comme vous, à un régime de retraite privé à prestations déterminées auront suffisamment d’argent pour vivre à la retraite. Pour répondre à la vraie question, la première étape, et non la moindre, consiste à tenter de déterminer le plus précisément possible votre niveau de vie actuel. Si vous êtes encore loin de la retraite, il serait par ailleurs intéressant de vous demander quel sera ce niveau de vie juste avant celle-ci, compte tenu des dettes qui auront disparu entre temps, des enfants qui voleront de leurs propres ailes, etc.

La meilleure façon de faire est d’établir un budget ? personnel ou familial ? en utilisant un formulaire où les postes budgétaires sont déjà identifiés. Il est très difficile de le faire à partir d’une feuille blanche; on oublie des dépenses. Faites l’exercice sur une base annuelle, pas mensuelle ou hebdomadaire; vous oublieriez des dépenses. Une fois que vous pensez avoir identifié toutes vos dépenses, additionnez l’épargne annuelle que vous faites (60 % de celle-ci si c’est à l’intérieur d’un REER, puisque c’est son coût réel).

Pour savoir si vous avez fait un exercice valable, demandez-vous maintenant quels sont vos revenus nets pour l’année. Cette étape est facile : prenez le montant de votre paye nette et multipliez-le par 26 payes. Maintenant, comparez les deux montants obtenus : d’une part, vos dépenses totales plus votre épargne et, d’autre part, vos revenus nets. En principe, les deux devraient se ressembler, partant du principe que votre revenu net est soit dépensé, soit épargné.

Notez qu’il est normal qu’il y ait un écart si vous avez connu en cours d’année des dépenses non récurrentes importantes, comme des rénovations par exemple. Il suffit d’en tenir compte, le cas échéant. Le montant obtenu représente votre niveau de vie.

La deuxième étape consiste à vous demander, pour chacun des postes budgétaires, dans quelle mesure cette dépense variera à la retraite. Celle-ci demande plus de réflexion. L’une des dépenses les plus difficiles à prévoir est celle liée aux divertissements. Ce poste budgétaire risque de varier énormément; simplement parce que vous aurez alors beaucoup plus de temps disponible pour vous divertir. N’essayer pas de prévoir l’inflation; demandez-vous plutôt quelles seraient ces dépenses si vous étiez à la retraite, aujourd’hui.

Vous venez d’établir votre objectif de retraite, en dollars constants d’aujourd’hui. Il est maintenant temps de tenir compte de l’augmentation ? inévitable ? du coût de la vie, entre maintenant et le moment du début de votre retraite; de façon à exprimer votre objectif de retraite en dollars courants de cette année-là. Si vous n’avez pas de calculette financière, le plus simple est de multiplier le montant en dollars d’aujourd’hui par 1 + le taux d’inflation moyen annuel que vous prévoyez d’ici votre retraite, par exemple 1,03 si vous prévoyez en moyenne 3 % d’inflation annuelle. Faites-le autant de fois qu’il reste d’années vous séparant de votre retraite. Voilà. Le tour est joué.

Parce que La Capitale services conseils est au service du personnel de l’administration publique québécoise, votre conseiller en sécurité financière est mieux outillé que quiconque pour vous aider à bâtir votre stratégie en vue d’une retraite confortable. Prenez rendez-vous dès maintenant!